Sous l’ère de la métropolisation universelle, plus de 50 % de la population mondiale réside en milieu urbain ou en périphérie (Bombardier, 2015). D’ici 2050, le passage vers les « villes mères » augmentera à 70% (Bombardier, 2015). Les technologies de l’information et des communications (TIC) sont les « innovations nouvelles générations » au cœur de cette révolution. Les villes modernes sont confrontées à s’armer de moyens technologiques pour soulever ces défis urbains actuels sans précédent. Comment l’intégration d’une nouvelle vision digitale des TIC au concept de la ville intelligente répondra au défi global de l’explosion démographie urbaine?

Vecteurs de changement économique, environnemental et social

Selon la firme internationale International Data Corporation (IDC), « une ville intelligente est une ville qui à travers l’usage responsable des TIC enchaîne l’économie, les citadins, la gouvernance, la mobilité et l’environnement de manière efficace pour atteindre l’amélioration de la qualité de vie de leur population, l’accès aux services publics (santé, éducation, transports, loisirs, etc.) tout en diminuant des impacts environnementaux » (International Data, Corposation, 2011).

La dotation des villes d’une intelligence cognitive numérique constitue une alternative complémentaire pour repenser la vision sociale, urbanistique et politique des villes et du territoire (Duchemin, 2015). Cette vision digitale est donc complétée en matière de transport, de bâtiment, de gouvernance, d’environnement et de durabilité. L’emploi des TIC dans ces villes numériques augmente donc à la fois la qualité du niveau de vie des citadins, les aspects économiques, sociaux et environnementaux tout en respectant  également les besoins des générations actuelles et futures.

Les TIC s’avèrent donc être un vecteur de changement global pour les Smart City en s’efforcant de garantir le développement durable. Effectivement, l’intégration des TIC aux nouvelles Green city conscientise la population au sujet de l’environnement par des progrès de l’intérêt en matière durable, tout en stimulant le dynamisme économique et l’attractivité des villes (ITS, 2011).

Infrastructures de gestion des connaissances sur le développement durable 

Les TIC symbolisent une nouvelle infrastructure de gestion des connaissances pour les villes intelligentes (Smart Grids, 2015). Les infrastructures urbaines des TIC dans les Connected city sont dotées d’outils technologiques et d’un système intégré qui facilitent la gestion de la multiplicité des informations clés en permettant de stocker de la mémoire, traiter et communiquer des informations pertinentes pour les villes intelligentes. Parmi celles-ci, nous comptons la mesure des niveaux de pollution, le fonctionnement des installations de production d’électricité renouvelable, l’état en temps réel des réseaux de distribution public, la surveillance du trafic routier, etc (Smart Grids, 2015). Les TIC assurent ainsi une meilleure gestion urbaine des villes 2.0 en proposant de nouveaux services à la collectivité et les habitants. À titre d’exemple, ces Green City fournissent un service de gestion des bornes de recherche de véhicules électriques, des vidéos de surveillance, la gestion des péages, urbains, les stationnements intelligents, les alertes civiles, la gestion intelligente des déchets (Smart Grids, 2015).

En somme, sous une nouvelle phase d’industrialisation du numérique, « le logiciel dévore le monde », explique le  fondateur du navigateur web Netscape, Mark Andreessen. (The world street journal, 2011). Il est capital de ne pas omettre que le potentiel de l’intelligence numérique urbaine des villes intelligences varie en fonction des différentes spécificités historiques, économiques, cultures ou sociales de chacune d’elles (Poty, 2014). L’intégration d’une nouvelle vision digitale des TIC au système nerveux est un apport bénéfique qui soutient le concept des villes intelligentes pour répondre au défi de l’urbanisation mondiale.

Quel est l’avancement technologique qui vous impressionne vraiment?

Article rédigé par Anne-Gaëlle Conoir

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *